Les sites touristes fascinants du territoire chilien

Situé dans la partie sud-ouest de l’Amérique latine, le Chili est une destination qui attire chaque année des milliers de globe-trotters par ses sites remarquables. En effet, cette contrée recèle de lieux hors du commun où les vacanciers pourront se dépayser et passer un séjour mémorable. L’une des adresses à ne pas manquer dans ce pays est le désert d’Atacama. Cet endroit se trouve dans le nord du territoire et couvre plusieurs régions chiliennes. Grâce à son paysage, il est utilisé par la NASA pour tester de petits véhicules destinés à être envoyés sur la planète Mars. Dans cette étendue désertique, les routards qui aiment voyager au Chili peuvent visiter le géant d’Atacama. Cette figure anthropomorphique de 86 m de haut est le plus grand géoglyphe du monde. Elle a été créée aux environs de l’an 1 000 par un peuple inconnu. Les estivants ont également la possibilité de voir les geysers d’El Tatio. Ces dernières émettent d’énormes jets d’eau qui peuvent s’élever à 6 m au-dessus du sol.

Le parc national Torres del Paine, une magnifique réserve du Chili

Le parc national Torres del Paine est un site fascinant qui vaut largement un détour lors de voyages au Chili. Ce havre de paix localisé entre la steppe de Patagonie et la cordillère des Andes s’étend sur près de 2 422 km². Il est une destination appréciée des randonneurs pour ses magnifiques paysages, sa végétation luxuriante et sa faune variée. En s’aventurant dans cette aire protégée, les globe-trotters apercevront de nombreuses variétés de plantes, à l’exemple du Festucamagellanica, de l’Adesmiaboronioides, de l’Anemonemultifida et du Nothofagus pumilio. Les vacanciers pourront également observer 118 espèces d’oiseaux comme le pic de Magellan, la buse de Patagonie, le condor des Andes ou encorele nandou de Darwin. Par ailleurs, une escapade dans ce site est une occasion pour les amateurs de safari-photo d’admirer 26 espèces de mammifères tels que le huemul, le guanaco, le petit grison et le chat de Geoffroy. À titre d’information, l’itinéraire W est la piste la plus intéressante pour découvrir la richesse de ce parc.

Rapa Nui, une île envoûtante du Chili

Un voyage au Chili est une occasion pour les aventuriers de visiter Rapa Nui. Cette masse de terre, plus connue sous le nom d’île de Pâques, fascine les touristes du monde entier par ses moaï. Ces statues monumentales sont l’emblème de cette partie du territoire chilien. Ils pèsent en moyenne 14 tonnes et ont une hauteur qui varie de 2,5 à 9 m. Ces sculptures remarquables ont été réalisées par les Rapanuis entre 1250 et 1500. En entreprenant une randonnée à Rapa Nui, les routards peuvent voir la carrière de RanoRaraku. C’est sur cet endroit que fut sculptée la majorité des géants de pierre de l’île. Les globe-trotters ont également la possibilité de se détendre à la plage d’Anakena. Cette magnifique station balnéaire est propice au bronzage et à divers sports nautiques. En outre, une balade sur l’île de Pâques est chance d’explorer la grotte d’Ana te Pahu. Cette cavité fut utilisée comme cachette et résidence par les autochtones.

Los Flamencos, une réserve aux mille merveilles du Chili

Un circuit au Chili est une opportunité pour les randonneurs d’explorer la réserve nationale Los Flamencos. Cette aire protégée de 740 km² se situe dans la région d’Antofagasta, à proximité de la ville de San Pedro d’Atacama. Elle est divisée en sept sites qui ont chacun leur particularité. Dans cet endroit, les globe-trotters peuvent visiter le désert de sel de Tara. Ce salar est classé en tant que zone humide d’importance internationale par la convention de Ramsar. Il abrite plusieurs lacs où les amoureux de la nature verront plusieurs espèces de mammifères comme la viscache des montagnes, la vigogne et le renard de Magellan. Les voyageurs ont également la possibilité de s’aventurer au Valle de la Luna. Cette vallée est réputée pour son paysage lunaire. Par ailleurs, une randonnée à los Flamencos est une chance pour les routards d’apercevoir les nombreux oiseaux qui ont élu domicile dans la section du LagunasMiscanti y Miñiques.

Découverte du site de Los Flamencos

Un séjour au Chili sans un détour dans la réserve nationale de Los Flamencos est à ne surtout pas oublier. La réserve en question se trouve au nord du pays, plus exactement dans l’écorégion Puna sèche des Andes centrales. Elle est divisée en plusieurs sections, car sa superficie fait environ 740 km². En outre, le désert de sel nommé Salar de Tara constitue un des endroits appréciés des visiteurs. Celui-ci fait partie des sites Ramsar de la planète. Dans ce milieu hostile vivent diverses espèces d’animaux, dont le renard de Magellan, le flamant rose ou encore le nandou de Darwin. Hormis le Salar de Tara, la vallée de la Luna est également un endroit exceptionnel où il faut absolument se rendre. Les décors naturels qui la composent ne sont pas sans rappeler ceux de la lune. Ils sont à immortaliser en photo. En outre, avant de quitter la réserve de Los Flamenco, les globe-trotters sont invités à faire un tour aux LagunasMiscanti y Miñiques. Cette partie du site est fréquentée par de nombreuses espèces d’oiseaux telles que le grèbe aux belles joues ou encore le flamant du Chili.

 

 

Bookmark the permalink.