S’offrir quelques activités dépaysantes au Chili

image chili

 

 

 

 

 

Le Chili est une destination enchanteresse pour ceux qui veulent passer des vacances hors du commun en Amérique du Sud. Cette contrée propose un large choix d’activités à faire pour se dépayser en famille, en amoureux ou entre amis. Pour commencer leur voyage sur mesure au Chili, les routards seront invités à s’offrir une expérience unique à travers le survol du désert d’Atacama en ULM. Ce planeur ultra-léger motorisé permet de parcourir des routes différentes des classiques à la Météorite de Monturaqui et sur la Vallée de la Lune. Pendant cette aventure, les touristes auront l’aubaine d’observer la faune sauvage de la région, y compris des vigognes, des flamants, des viscaches et bien plus encore. Ils contempleront des paysages lunaires comprenant de magnifiques lagunes et de secrètes vallées. Il convient de noter que plusieurs mesures sont prises pour assurer un vol tout à fait sécurisé. Par exemple, les participants seront équipés de lunettes spéciales, d’une combinaison bien chaude et d’un intercom.

S’adonner au trekking au parc national Torres del Paine

En se lançant dans des voyages sur mesure au Chili, les touristes auront l’opportunité de visiter le parc national Torres del Paine. Cette réserve naturelle se localise à la Patagonie chilienne. Elle affiche une grande variété de paysages sublimes, à explorer pendant plusieurs jours. Pour cela, les routards seront conviés à s’adonner à un trek en famille ou entre amis. Tout au long de l’aventure, les randonneurs auront la possibilité d’observer une multitude de spécimens végétaux, à l’instar des apiacées, des berbéris, des xérophytes préandines, des feuilles de buis, des hêtres blancs… Ils pourront également croiser de nombreuses espèces fauniques telles que le nandou de Darwin, le guanaco, le renard gris d’Argentine et bien d’autres encore. Si les aventuriers souhaitent se lancer dans le circuit W, une activité d’usage dans cette zone, ils sillonneront le superbe Glacier Grey, les Tours du Paine, la vallée des Français, les lacs Péhoé…

Faire une excursion pour voir les Chapelles de Marbre

Pour peaufiner un voyage sur mesure au Chili, les routards pourront se rendre à PuertoTranquillo qui se trouve sur la Route Australe, plus précisément au bord du lac Général Carrera. Parmi les attraits majeurs à absolument y découvrir, les Chapelles de Marbre sont à privilégier. Il s’agit de formations géologiques aussi fascinantes les unes que les autres, façonnées depuis plusieurs millions d’années par les érosions des eaux. Pour parvenir sur les lieux, les aventuriers auront la possibilité d’emprunter un kayak. Le site des Capillas des Marmol ou des chapelles de marbre attire les touristes en raison de ses blocs de pierre tombés d’une falaise. En rejoignant cette zone, vous vous sentirez comme dans des tunnels de marbres au cœur d’une étendue d’eau turquoise. Vous y apercevrez diverses formes impressionnantes : une fenêtre, un anneau, une caverne et même une cathédrale.

Un voyage au Peru


Quelques équipements essentiels à emporter lors d’un voyage au Pérou

Le Pérou est l’une des destinations les plus populaires du continent américain. C’est bien normal puisqu’ils proposent à ses visiteurs mille et une découvertes à faire. Les amateurs d’histoires pourront, par exemple, rejoindre les ruines précolombiennes de ce pays, dont le célèbre Machu Picchu qui est l’une des sept merveilles du monde, ou encore les ruines de Saqsaywamán. Pour vivre une expérience unique pleine de souvenirs impérissables, les touristes seront invités à survoler le site des lignes de Nazca. Par ailleurs, afin de s’assurer qu’un voyage dans cette contrée se passe bien, les bourlingueurs devront emporter quelques accessoires. Parmi ces derniers, il y a la trousse à pharmacie. Celle-ci est d’une grande utilité lors des situations d’urgences. Elle permettra aux routards de prodiguer les soins nécessaires pour certaines blessures graves avant l’arrivée d’une équipe médicale. Ce n’est pas tout puisque cet équipement offrira aux globe-trotters la possibilité de traiter eux-mêmes les problèmes de santé moins sérieux qui surviennent au cours des périples au Pérou. Par ailleurs, une trousse de secours doit contenir quelques matériels indispensables, à savoir un thermomètre, du sparadrap, un coussin hémostatique d’urgence, une boîte de compresses stériles, un bandage tubulaire pour les doigts. Il ne faut pas non plus oublier d’y ajouter des médicaments comme le paracétamol, l’aspirine, sans omettre les remèdes contre le mal des transports.

Pourquoi opter pour un sac à dos au lieu d’une valise ?

Certes, le Pérou est un charmant pays où les routards vivront de moments d’évasions et de dépaysements, le tout dans un décor naturel digne du jardin d’Éden. Cependant, pour profiter au mieux de leur séjour au Pérou, les globe-trotters devront choisir l’équipement à l’intérieur duquel ils mettront leurs affaires. La valise permettra aux bourlingueurs de moins se soucier de la casse et de ramener des souvenirs de voyage intact. Le sac à dos présente également divers avantages non négligeables. En optant pour cette deuxième alternative, les estivants auront la chance d’avoir les mains libres. Les atouts d’un havresac ne résument pas à cela puisqu’il est aussi plus léger, plus discret. De plus, il offre aux touristes la possibilité d’avoir un accès plus facile aux objets qui s’utilisent fréquemment.

Emporter un appareil photo pour immortaliser la nature péruvienne

Séjourner au Pérou constitue un véritable moment de joie et de bonne humeur pour les amateurs d’écotourismes puisque ce pays est connu pour sa biodiversité extrêmement riche. Pour en apprendre davantage sur la faune et la flore de cette destination, les estivants n’omettront sûrement pas de partir à l’assaut de l’Amazonie péruvienne. Là, ils auront la chance de rejoindre des sites incroyables comme le parc national de Manù. Dans cette réserve, les bourlingueurs pourront toute sorte de mammifères comme des jaguars, des tapirs, des pumas ainsi que près de 800 espèces d’oiseaux. Au cours de leur périple dans cette contrée, les routards n’oublieront surtout pas d’emporter un appareil photo afin d’immortaliser la nature sauvage du Pérou et les espèces faunistiques qui y vivent. Cependant, pour des clichés de bonne qualité, il est préférable d’opter pour un appareil avec un zoom supérieur à 300 mm.

 

Les sites culturels à découvrir lors d’un voyage au Sri Lanka

Le Sri Lanka est un État insulaire de 65 610 km² situé au sud-est de l’Inde. Il est une destination de rêve pour découvrir de nouveaux horizons et se dépayser. En effet, ce pays possède des sites culturels et historiques remarquables où les vacanciers auront la chance de vivre des aventures mémorables. Parmi les adresses à ne pas rater dans ce territoire, il y a Anurâdhapura. Cette cité antique fut la capitale du Royaume d'Anuradhapura du IV e  siècle av. J.-C au X e  siècle. Elle se trouve dans la province du Centre-Nord. Cette ville a été fondée par le roi Devanampiya Tissa en l’an 377 av. J.-C. Elle fait partie du « triangle culturel » de la contrée. En visitant ce lieu durant leur circuit au Sri Lanka, les globe-trotters auront l’occasion d’admirer le Jaya Sri Maha Bodhi ou l’arbre de la Bodhi. Cette plante est une bouture du figuier où Bouddha atteignit  l’illumination. Elle est considérée comme une relique sacrée du Bouddhisme.
Polonnâruvâ, une ville historique du Sri Lanka
Pendant leurs circuits au Sri Lanka, les estivants ont la possibilité d’explorer le site archéologique de Polonnâruvâ. Cet endroit fait aussi partie du « triangle culturel » du territoire sri-lankais. Il se situe dans la province du Centre-Nord. Cette ville antique de 122 ha a été fondée par le souverain Vijayabahu I à la suite de l’envahissement d'Anuradhapura par les Chola. Elle est la seconde capitale royale de  ette grande île et est classée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. En  s’aventurant dans ce lieu, les voyageurs peuvent voir le Gal Vihariya. Il s’agit de trois énormes bouddhas taillés sur les parois d’un rocher. Le premier représente le Bouddha en position de méditation, le second dans la posture de l’illumination et le troisième en  position couchée. Les vacanciers ont également la possibilité d’admirer un immense livre de pierre. Ce dernier parle des exploits du roi durant l’invasion indienne. Par ailleurs, une escapade à Polonnâruvâ est une opportunité pour les routards de photographier le temple Rankot Vihara. Ce dagoba de 55 m est l’un des plus imposants du pays.
Kandy, une cité sacrée du Sri Lanka
Au cours de leur circuit au Sri Lanka, les voyageurs ont l’opportunité de visiter la ville de Senkadagalapura. Cette municipalité, mieux connue sous le nom de Kandy, fut la dernière capitale des rois de Sinhala. Elle est considérée comme le centre religieux du pays et est un haut lieu de pèlerinage pour les adeptes du bouddhisme theravāda. En explorant cette cité, les vacanciers ont la possibilité de voir le Sri DaladaMaligawa ou « temple de la Dent ». Ce sanctuaire abrite une des dents de Gautama Bouddha. D’après les experts, cette relique a été retrouvée dans les cendres de SiddhārthaGautama après sa crémation à Kushinagar. Elle fut transportée clandestinement dans le territoire par la princesse Hemamali et son mari sur l’ordre du souverain Guhasiva. Elle est renfermée dans 7 coffrets d'or (en forme de stupa) incrustés de pierres précieuses. Les estivants ont également la chance d’admirer le palais royal. Cet édifice a été aménagé par le roi  Vimaladharmasuriya I. Il fut transformé en musée archéologique.

Les sites touristes fascinants du territoire chilien

Situé dans la partie sud-ouest de l’Amérique latine, le Chili est une destination qui attire chaque année des milliers de globe-trotters par ses sites remarquables. En effet, cette contrée recèle de lieux hors du commun où les vacanciers pourront se dépayser et passer un séjour mémorable. L’une des adresses à ne pas manquer dans ce pays est le désert d’Atacama. Cet endroit se trouve dans le nord du territoire et couvre plusieurs régions chiliennes. Grâce à son paysage, il est utilisé par la NASA pour tester de petits véhicules destinés à être envoyés sur la planète Mars. Dans cette étendue désertique, les routards qui aiment voyager au Chili peuvent visiter le géant d’Atacama. Cette figure anthropomorphique de 86 m de haut est le plus grand géoglyphe du monde. Elle a été créée aux environs de l’an 1 000 par un peuple inconnu. Les estivants ont également la possibilité de voir les geysers d’El Tatio. Ces dernières émettent d’énormes jets d’eau qui peuvent s’élever à 6 m au-dessus du sol.

Le parc national Torres del Paine, une magnifique réserve du Chili

Le parc national Torres del Paine est un site fascinant qui vaut largement un détour lors de voyages au Chili. Ce havre de paix localisé entre la steppe de Patagonie et la cordillère des Andes s’étend sur près de 2 422 km². Il est une destination appréciée des randonneurs pour ses magnifiques paysages, sa végétation luxuriante et sa faune variée. En s’aventurant dans cette aire protégée, les globe-trotters apercevront de nombreuses variétés de plantes, à l’exemple du Festucamagellanica, de l’Adesmiaboronioides, de l’Anemonemultifida et du Nothofagus pumilio. Les vacanciers pourront également observer 118 espèces d’oiseaux comme le pic de Magellan, la buse de Patagonie, le condor des Andes ou encorele nandou de Darwin. Par ailleurs, une escapade dans ce site est une occasion pour les amateurs de safari-photo d’admirer 26 espèces de mammifères tels que le huemul, le guanaco, le petit grison et le chat de Geoffroy. À titre d’information, l’itinéraire W est la piste la plus intéressante pour découvrir la richesse de ce parc.

Rapa Nui, une île envoûtante du Chili

Un voyage au Chili est une occasion pour les aventuriers de visiter Rapa Nui. Cette masse de terre, plus connue sous le nom d’île de Pâques, fascine les touristes du monde entier par ses moaï. Ces statues monumentales sont l’emblème de cette partie du territoire chilien. Ils pèsent en moyenne 14 tonnes et ont une hauteur qui varie de 2,5 à 9 m. Ces sculptures remarquables ont été réalisées par les Rapanuis entre 1250 et 1500. En entreprenant une randonnée à Rapa Nui, les routards peuvent voir la carrière de RanoRaraku. C’est sur cet endroit que fut sculptée la majorité des géants de pierre de l’île. Les globe-trotters ont également la possibilité de se détendre à la plage d’Anakena. Cette magnifique station balnéaire est propice au bronzage et à divers sports nautiques. En outre, une balade sur l’île de Pâques est chance d’explorer la grotte d’Ana te Pahu. Cette cavité fut utilisée comme cachette et résidence par les autochtones.

Los Flamencos, une réserve aux mille merveilles du Chili

Un circuit au Chili est une opportunité pour les randonneurs d’explorer la réserve nationale Los Flamencos. Cette aire protégée de 740 km² se situe dans la région d’Antofagasta, à proximité de la ville de San Pedro d’Atacama. Elle est divisée en sept sites qui ont chacun leur particularité. Dans cet endroit, les globe-trotters peuvent visiter le désert de sel de Tara. Ce salar est classé en tant que zone humide d’importance internationale par la convention de Ramsar. Il abrite plusieurs lacs où les amoureux de la nature verront plusieurs espèces de mammifères comme la viscache des montagnes, la vigogne et le renard de Magellan. Les voyageurs ont également la possibilité de s’aventurer au Valle de la Luna. Cette vallée est réputée pour son paysage lunaire. Par ailleurs, une randonnée à los Flamencos est une chance pour les routards d’apercevoir les nombreux oiseaux qui ont élu domicile dans la section du LagunasMiscanti y Miñiques.

Découverte du site de Los Flamencos

Un séjour au Chili sans un détour dans la réserve nationale de Los Flamencos est à ne surtout pas oublier. La réserve en question se trouve au nord du pays, plus exactement dans l’écorégion Puna sèche des Andes centrales. Elle est divisée en plusieurs sections, car sa superficie fait environ 740 km². En outre, le désert de sel nommé Salar de Tara constitue un des endroits appréciés des visiteurs. Celui-ci fait partie des sites Ramsar de la planète. Dans ce milieu hostile vivent diverses espèces d’animaux, dont le renard de Magellan, le flamant rose ou encore le nandou de Darwin. Hormis le Salar de Tara, la vallée de la Luna est également un endroit exceptionnel où il faut absolument se rendre. Les décors naturels qui la composent ne sont pas sans rappeler ceux de la lune. Ils sont à immortaliser en photo. En outre, avant de quitter la réserve de Los Flamenco, les globe-trotters sont invités à faire un tour aux LagunasMiscanti y Miñiques. Cette partie du site est fréquentée par de nombreuses espèces d’oiseaux telles que le grèbe aux belles joues ou encore le flamant du Chili.

 

 

“Tour guide avec Amsterdam Museum Guide”

AMS

Impossible de vous parler de Museumplein, sans commencer par vous parler des musées qui s’y trouvent. Et le plus imposant, c’est le Rijksmuseum… Celui que l’on peut traverser en vélo… Celui qui a aussi été en travaux pendant plus de 10 ans (au point où c’était presque courant de blaguer sur sa date de réouverture)… Celui où on trouve la Ronde de Nuit de Rembrandt ou encore la Laitière de Vermeer… enfin parmi les quelques 8000 pièces qu’on peut y trouver! Parce que le Rijksmuseum est bien plus qu’un musée d’arts, c’est une partie de l’héritage culturel néerlandais… et parce qu’il est immense et qu’on pourrait y passer une journée (testé et approuvé quand il pleut), avoir un guide avec soi peut se révéler être utile… Caspar, de Amsterdam Museum Guide, est en fait un peu plus qu’un guide parce qu’il nous raconte une histoire : Read the full story

“Een bijzondere Rondleiding met Amsterdam Museum Guide” modernehippies.nl

Amsterdam-Museumguide1“Mijn week begon goed: maandagochtend kreeg ik een rondleiding door het Stedelijk Museum van Caspar van Amsterdam Museumguide. Een tour door een museum? Is dat niet suf? Ik geef je geen ongelijk als dit je eerste gedachte is. Ik heb een Museumkaart, kom graag in musea, maar doe eigenlijk nooit onderzoek naar een eventuele rondleiding door een museum.  Maar: Amsterdam Museumguide is anders. Het heeft me rijk en inspirerend achtergelaten. En dat komt waarschijnlijk door meerdere factoren: Amsterdam Museumguide bestaat uit twee jong afgestudeerde mannen. Eén heeft architectuur gestudeerd, de ander kunstgeschiedenis. Ontzettend leuk, want de mannen zijn dus ontzettend jong en hebben enorm veel kennis.Read the full story

“Dive into the Arts with Amsterdam Museum Guide” clairecityblog.com

Karel-Appel-Claire-City-Blog“You can’t visit in Amsterdam and not visit one of its museum, and quiet frankly, you can’t live in the city either and not have visited the Rijksmuseum, Stedelijk and Van Gogh a few times. You can browse through the museums and scan the pieces of art, but if you want in depth knowledge on what you’re looking at, it might be wise to ask an expert. Amsterdam Museum Guide offers guides through the Rijksmuseum, Van Gogh and Stedelijk.

Caspar was so kind to show us through Stedelijk, Amsterdam’s main museum on modern, contemporary art and design in Amsterdam. After it recently re-opened it offers a vast collection of modern art and contemporary art and design. There are the inevitable as Kandinsky, Matisse, Mondrian, Pollock, and Pollock, and Karel Appel housed in the old building of the 19th century, but also ceramics, chairs and posters of  ” Read the full story.

“A personal guided tour through the Rijksmuseum” amsterdamian.com

p1140060r“We were invited recently to a special “art treat” — a personal guided tour of the Rijksmuseum! This sounded so appealing that we went there on a Sunday afternoon, even though the summer-like weather that day was very inviting for outdoor activities (those living in the Netherlands should understand how difficult it was to make such a decision!). As you may know, the freshly renovated Rijksmuseum (meaning State Museum) is one of Amsterdam’s largest and home to the nation’s most famous masterpieces, featuring the paintings of Rembrandt, Vermeer, Van Dijk but also many other pieces of art and culturally significant heritage of the Dutch nation. It is a museum that shouldn’t be missed when visiting Amsterdam, one that the Dutch visit when they want to reconnect with the country’s history through the art that was created by their predecessors” Read the full story.